Visites de rédaction

Questionner la médiatisation du suicide

STOP SUICIDE mène un programme pour sensibiliser les journalistes aux enjeux liés à la médiatisation du suicide. 
Ce programme est soutenu par l'Etat de Vaud dans le cadre du Plan de Santé Mentale du canton. En savoir plus.
 

Visites de rédaction et formations

Le suicide est-il un sujet comme un autre ? Peut-on parler du suicide dans les médias ? En parler, est-ce encourager d’autres passages à l’acte ? Quelle est la bonne méthode ? Quelles sont les règles déontologiques en vigueur ? Et que dit la prévention ?
 
STOP SUICIDE offre la possibilité à des journalistes en formation, aux rédactions et à tous les journalistes intéressé-e-s d’aborder ces questionnements dans le cadre de leur formation ou de leur pratique professionnelle.  
 
Vous désirez organiser une discussion ou une intervention au sein de votre rédaction ou de votre institution ? N’hésitez pas à nous contacter, nous répondons volontiers à vos questions.  
 
Des responsables de rédaction témoignent 
 
« Leur approche n’est pas idéologique ou éthique, elle est pragmatique, basée sur une expérience de terrain. Cette visite a permis une conscientisation plus pointue de nos collaborateurs. »
Sandra Jean, Ex-rédactrice en chef, Le Matin
« C’était une rencontre très constructive. Nous n’avons pas eu l’impression que l’on venait nous faire la leçon ».
Philippe Favre, rédacteur en chef, 20 minutes
« Nous sommes régulièrement confrontés à ce genre de fait divers, que la police évite d’ailleurs de relayer. Le terme "suicide" n’est jamais utilisé. Les CFF parlent d’"accidents de personne" et la police dit que "l’intervention d’une tierce personne est exclue". Ce tabou est donc encore bien présent… Or, en journalisme, il faut appeler un chat, un chat. L’intervention de STOP SUICIDE nous a permis de sortir d’une certaine forme de dogme autour de cette question, sans pour autant donner des idées funestes à nos auditeurs. La venue de STOP SUICIDE a donc permis à nos journalistes de mieux aborder à l’avenir ce thème délicat. »
Philippe Huwiler, rédacteur en chef, Radiofri
« Ce fut une rencontre constructive et une discussion enrichissante entre les associations (de prévention du suicide) STOP SUICIDE et Résiste ainsi que les responsables de rubrique. Je retiens personnellement trois choses : pas de tabou autour du suicide, rendre compte avec toute la délicatesse nécessaire de ces tragiques faits divers, réaliser des sujets de fond sur ce thème en donnant les contacts des associations d’aide etc. » 
Rémy Chételat, rédacteur en chef, Le Quotidien Jurassien